Lavage des mains / La journée mondiale célébrée en Côte d’Ivoire

14

Les enfants du groupe scolaire La maternelle de Cocody-Chateau en train de se laver les mains.

Le geste paraît anodin et ancré dans les habitudes. Et pourtant, la réalité convainc du contraire. En effet, Selon l’organisation des nations-unis pour l’éducation, la science et la culture(Unesco) 5000 enfants de moins de cinq ans décèdent chaque année des suites d’une maladie diarrhéique due à l’utilisation d’eau contaminée.

Alors que le remède connu et simple à mettre en œuvre existe. Il convient pour se mettre à l’abri de tout simplement se laver les mains à l’eau propre et avec du savon avant de manger, après les selles, avant et après s’être occupé de son bébé, ou encore après avoir toussé, éternué ou s’être mouché. Ces gestes simples et banals sont d’une importance capitale pour réduire la propagation des maladies infectieuses comme le choléra, la grippe, la diarrhée, la poliomyélite et les parasitoses.

Cela, le Réseau des journalistes ivoiriens pour l’eau, l’hygiène, l’assainissement et l’environnement (Wash-Jnci) et l’ONG Community Care l’ont compris. Depuis maintenant trois ans, ces deux organisations initient à chaque journée internationale du lavage des mains une campagne de sensibilisation. Cette année, la 8ème édition qui avait pour thème « UNE MINUTE POUR SAUVER DES VIES », WASH-JNCI et Community Care ont décidé de axer leur sensibilisation sur ‘’les écoles du préscolaire et primaires du pays’’, explique Kanzli Mideh, coordonnatrice de Wash-Jnci.

Pour joindre l’acte à la parole, le 15 octobre dernier donc, elles ont déposé leurs valises au groupe scolaire la maternelle Château d’Eau de la Commune de Cocody- Abidjan, où les enfants ont appris à se laver les mains.

Aïssatou FOFANA

One comment

  1. Very good post! We are linking to this particularly great article on our website.
    Keep up the great writing.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*